PARKS AND TRIBES

Click  for  7   languages:

EnglishEspañolFrançaisNederlandsDeutsch中文Русский язык

 

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR

La Flore de l'Équateur, la plus Diverse du Monde Entier

En général, les conditions chaudes et humides de la jungle tropicale tout au long de l'année fournissent des conditions optimales pour les plantes. Par conséquent, on trouve beaucoup plus d'espèces sous les tropiques que sous les climats tempérés. Actuellement, plus de 400 000 espèces de plantes ont été identifiées pour les jungles tropicales de l'Amazonie et chaque année les botanistes continuent d'ajouter de nouveaux noms à la liste des fleurs indigènes en Equateur. Les biologistes ont trouvé que la plus grande variété dans les espèces végétales dans les forêts tropicales de l'Equateur. Cuyabeno Wildlife Reserve, avec le parc national Yasuní sont les plus riches en diversité végétale dans le monde. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles Cuyabeno et Yasuni sont plus riches en espèces végétales que les parcs amazoniens dans les pays voisins:

  1. Les parcs nationaux Cuyabeno et Yasuní font encore partie des contreforts des Andes inférieures, et ont encore des espèces qui nécessitent les conditions écologiques des basses Andes;

  2. Les rivières à débit lent et les lacs des bassins versants supérieurs offrent une écologie «noire» favorable aux sédiments, favorable à certaines formes de vie aquatique, tandis que les eaux colorées riches en sédiments «café et lait» abondent en Amazonie;

  3. Des écosystèmes de tierra firma bien drainés et des écosystèmes marécageux sont présents dans les réserves;

  4. Cuyabeno est situé précisément sur l'Equateur et Yasuní juste au sud, où les fluctuations saisonnières sont relativement douces et où la pluie tombe même pendant la «saison sèche», permettant à des espèces qui ne supportent pas plusieurs mois de sécheresse totale  de survivre.

 

En fait, l'Équateur est le plus petit pays de mégadivers du monde et possède la plus grande biodiversité au monde par hectare, faisant La Flore de l'Équateur, la plus Diverse du Monde Entier. Cette diversité est le résultat de plusieurs facteurs:

  1. C'est l'un des 10 seuls pays continentaux de l'équateur, dont la plupart sont caractérisés par des conditions tropicales humides;

  2. Étant sur l'équateur, la plupart des forêts tropicales ont relativement peu de variété saisonnière, permettant à plus d'espèces de survivre que dans les régions avec plus de fluctuations saisonnières dans les précipitations et les températures;

  3. Les Andes divisent le pays en trois zones, chacune avec différents ensembles d'espèces;

  4. La région côtière de l'Équateur est en transition de la région la plus humide du monde, le Choco en Colombie et les déserts du sud des Andes qui commencent au Pérou avec d'innombrables espèces endémiques.

 

Cher visiteur, notre site vous donne d' information sur nos Tours des Parcs Nationaux,  notre Circuit Cuyabeno nos Cuyabeno et Cofan Lodges et Pour ceux qui souhaitent combiner la nature exubérante de l'Équateur avec la culture célèbre du Pérou, nous avons même une extension de 7 jours des Monument Saillants du Pérou. Ici vous pouvez trouver nos prix. Notre site donne la meilleure information sur internet, car nous sommes la seule agence de voyages avec des biologistes professionnels. Nous présentons des centaines de photos en haute résolution de Cuyabeno et de l'Équateur, qui ouvrent en cliquant sur eux. Si vous aimez nos photos ou si vous trouvez notre info utile, vous aidez des autres francophones à trouver ces pages aussi en partageant la page avec notre bar mobil

 

Parmi les 2 méga parcs d'Amazonie, la Réserve Naturelle Cuyabeno certainement est la plus accessible et avec beaucoup des abres bas, épiphytes vêtus, vous pourrez voir plus de fleurs à Cuyabeno qu'à Yasuní.

 

Étant extrêmement riche en plantes et en arbres, il est très rare qu'une seule plante ou un seul arbre puisse devenir si abondant qu'il domine la forêt. Les fleurs fleurissent, un trésor à la fois. Le long de la côte et dans les Andes, la situation est très différente. Habituellement, il y a quelques ou même parfois une espèce qui domine la végétation.

 

La lumière du soleil sur le sol forestier de la forêt amazonienne est si faible que peu d'espèces végétales peuvent y vivre. Cela a entraîné l'évolution des plantes qui peuvent vivre en hauteur sur les arbres: les épiphytes. Ils peuvent pousser sur les troncs, les branches, les feuilles ainsi que sur les autres épiphytes. Chaque espèce d' arbre est un écosystème à part avec sa propre flore et faune. Certaines formes de vie se produisent plus fréquemment, comme les broméliacées, les orchidées, les Aroïdes, les mousses, les fougères et les lichens. Dans les Andes, et les forêts sèches de la côte, d'autres facteurs peuvent déterminer leur abondance, dans le premier, c'est surtout l'accès à l'humidité de l'air, ce qui est mieux à partir des branches.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les épiphytes forment des micro-écosystèmes complets dans les arbres d'Amazonie.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les épiphytes forment des micro-écosystèmes complets dans les arbres andens.

Les épiphytes forment des micro-écosystèmes complets dans les arbres.

 

Par contre, dans les basses terres côtières, Cotacachi Cayapas est la plus riche en espèces végétales, ce que s'explique par sa position dans la région tropicale humide du Choco, et sa variété en élévation de plus de 4,500 m, jusqu'à la côte Pacifique, tout en atteignant un peu plus de 200 m dans ses parties les plus basses. D'autres parcs côtiers de basse altitude peuvent être moins diversifiés, car ils sont soit des mangroves - les mangroves sont notoirement pauvres - soit situées dans des zones moins arrosées et pendant leurs saisons sèches, deux facteurs qui ont un impact négatif sur la diversité des espèces.

 

Broméliacées

Avec plus de 2.000 espèces de broméliacées, ils sont très commune à la fois à. On peut en trouver sur le sol, mais surtout comme éphiphytes, sur ​​les branches. Les feuilles des broméliacées s’enveloppent autour des tiges, créant ainsi de petits espaces où l'eau de pluie s'accumule. Parfois, un seule plante contient plusieurs litres d'eau. En l'absence de poissons, ces petites piscines offrent un environnement sûr pour de nombreuses espèces aquatiques, telles comme les amphibiens: grenouilles avec leurs têtards, salamandres ainsi que leurs larves. Des autres créatures incluent des escargots, des coléoptères, des larves de moustiques, etc. Quand un animal meurt, sont corps désintègre et fonctionne comme engrais pour la plante hôte. Comme broméliacées viennent dans des couleurs très vives comme violet, bleu, orange et rouge, ils sont plus en plus en vogue comme plantes ornementales.

 

Dans les forêst seches, comme Parc National Machalilla, les broméliacées sont essentielles pour capturer l'eau des brumes saisonnières, qu'ils partagent avec leurs arbres hôtes.

 

Naturellement, vous connaissez notre favori broméliacée, l'Ananas.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR:  Broméliacée dans la forêt d'Amazonie.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Broméliacée dans la forêt tropicale.

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Beaucoup de broméliacées sont populaires comme des plants ornimentaux.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Beaucoup de broméliacées accumulent de l'eau à la base de leurs feuilles, qui servent alors d'environnements sécuritaires pour les amphibiens.

Beaucoup de broméliacées accumulent de l'eau à la base de leurs feuilles, qui servent alors d'environnements sécuritaires pour les amphibiens.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Dans les forêts côtières sèches, les arbres sont densément couverts par des épiphytes.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Dans les forêts côtières sèches, les arbres sont densément couverts par des broméliacées.

Dans les forêts côtières sèches, les arbres sont densément couverts par des épiphytes.

 

Orchidées

Aucun autre groupe de plantes à fleurs est aussi grand que les orchidées. Leur nombre dans la jungle amazonienne dépasse déjà 20.000 espèces, où ils vivent principalement comme des épiphytes sur ​​les arbres. Les espèces viennent dans beaucoup de formes et couleurs différentes, y compris le vert. Orchidées ont devenu très populaires pour le secteur horticole dont les clients apprécient les vies longues des fleurs, leurs couleurs vives et leurs belles formes.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées andines.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées de l'Amazonie.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées fascinent.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées à Cuyabeno.

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées violetes.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées blanches.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées jaunes.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les couleurs et les formes des orchidées ne cessent jamais de nous fasciner.

Les couleurs et les formes des orchidées ne cessent jamais de nous fasciner.

 

Héliconias

Les héliconias, sont des plantes des forêts tropicales venant dans de nombreuses couleurs, formes, motifs et tailles, ce qui les rend de plus en plus populaires comme des fleurs ornementales. Les formes de certaines des fleurs sont seulement accessible aux espèces de colibris très spécifiques.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: heliconia a Cuyabeno.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: heliconias de lá Amazonie.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: les héliconias sont des plantes magnifiques de la jungle équatorienne.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Heliconia, en Yasuní.

Avec des fleurs dans des couleurs vives et des formes fascinantes, les héliconias sont des plantes magnifiques de la jungle équatorienne.

 

Des autres fleurs

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: fleurs violets.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Fleurs roses.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: fleurs de la rivière.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: fleurs jauns.

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Cuyabeno fleurs blancs et rouges.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Fleurs blancs et jaunsLA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Fleurs a Cuyabeno.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: fleurs de la rirviere Cuyabeno.

Quelques autres fleurs tropicales que nous avons photographié.

 

Les Conifères en Amérique du Sud

Il n'y a pas de pins indigènes en Amérique du Sud, qui ont leurs espèces de pins les plus au sud au Nicaragua. Alors il n'y a que quelques conifères en Amérique du Sud, en Equateur, les Podocarpus, dans le Parc National de Podocarpus ainsi que quelques autres parcs, et en Argentine et au Chili, l'Araucaria araucana. À part ceux-là, tous les conifères sud-américains, comme le commun Pinus Radiata dans les Andes équatoriennes, ont été introduits.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Podocarpus dans le Parc National de Podocarpus.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: écorce de Podocarpus.

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: des brindilles de Podocarpus oleifolius.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: les feuilles de Podocarpus oleifolius.

.Ci-dessus: Podocarpus dans le Parc National de Podocarpus;

Ci-dessous: des brindilles de Podocarpus oleifolius.

Ci-dessus: écorce de Podocarpus;

Ci-dessous les feuilles de Podocarpus oleifolius.

 

Marécages en Equateur

Du sommet de Cotacachi à 4939 m d'altitude jusqu'aux basses terres de Cayapas, juste au-dessus de 200 m d'altitude, il y a moins de 75 km et il y a au moins 10 écosystèmes différents dans la réserve. Á l'autre coté des Andes, depuis les contreforts Andens jusqu'à l'océan Atlantique, la différence d'élévations n'est que d'environ 300 m sur une distance d'à peut près 3000 km, soit une moyenne de 10 cm par kilomètre. La variété des écosystèmes est limitée à un très petit nombre, bien que le nombre d'espèces dans chaque écosystème de plaines tropicales humides est énorme. En outre, dans de telles circonstances, les inondations sont très fréquentes et il y a beaucoup de forêts marécageuses par opposition aux pentes des Andes, où les marécages et les marais sont limités à la présence des paramos. Dans les plaines amazoniennes, les forêts marécageuses sont constituées de forêts de Macrolobium et de forêts saisonnièrement inondées dans la Réserve Cuyabeno. Les arbres Macrolobium sont couverts d'innombrables épiphytes, qui dans certains cas peuvent atteindre des épaisseurs allant jusqu'à 1m d'épaisseur.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: arbres de MacrolobiumLA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Macrolobium avec des épiphytes.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: arbre bonsai de MacrolobiumLA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Macrolobium avec des epiphytes

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: bosquets de Macrolobium.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: fleurs de Macrolobium.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: fleur détaillé de Macrolobium.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: semilles de Macrolobium.

Les bosquets de Macrolobium sont situés dans les zones inondées peu profondes du Cuyabeno et d'autres lacs, y compris à Lagarta Coche à la frontière avec le Pérou. Ces arbres de légumineuses en forme de bonsaï se trouvent dans l'eau à une profondeur où les autres arbres ne peuvent pas survivre; autant que 3 m de profondeur pendant les niveaux d'eau élevés. Pendant la saison sèche, lorsqu'ils fleurissent, ils peuvent parfois rester secs. Leurs feuilles sont le brout favori pour les hoatzins, tandis que le tapis d'épiphytes de 1 mètre d'épaisseur sont des micro-écosystèmes distints.

 

Célèbres dans le monde entier, mais extrêmement rares dans leur occurrence dans le monde entier sont les forêts de Mangrove, qui sont les forêts marécageuses marines de la côte du Pacifique. À part ceux-là, très peu de marais et de marécages se trouvent dans les plaines occidentales.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Ci-dessus: Les mangroves rouges sont les plus communes dans les mangroves de l'Equateur.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Ci-dessus: La mangrove noire, Avicennia germinans, est une espèce intéressante qui pousse d'innombrables racines aériennes dans l'air pour respirer.

Les mangroves rouges sont les plus communes dans les mangroves de l'Equateur.

La mangrove noire, Avicennia germinans, est une espèce intéressante qui pousse d'innombrables racines aériennes dans l'air pour respirer.

 

Vignes

Les vignes aussi, constituent une forme de vie qui a répondu aux conditions de faible luminosité du sol forestier. Au lieu de croître à un rythme plutôt lent comme les épiphytes, les vignes poussent le long des troncs d'arbres; sans la nécessité de faire pousser des tiges solides solides ou des troncs, ils peuvent se développer beaucoup plus rapidement pour atteindre les plus grandes conditions de lumière dans les auvents. Ils s'accrochent à des troncs d'arbre avec des racines de meuniers, des vrilles ou en s'enroulant autour de leur arbre hôte. Le mot "lianes" se réfère à des vignes ligneuses épaisses des tropiques et un certain nombre d'entre eux peuvent atteindre une longueur de plusieurs centaines de mètres car ils se propagent à travers de nombreuses couronnes d'arbres.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Les vignes se sont adaptées pour utiliser les «voies rapides» des troncs d'arbres pour se développer vers la lumière de la canopée.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: il est visible visible qu'il-y-a très peu de plantes sur le sol de la forêt sombre.

Dans l'image à droite, vous pouvez voir que pratiquement aucune plante ne peut pousser sur le sol de la forêt tropicale sombre elle-même. Les vignes se sont adaptées pour utiliser les «voies rapides» des troncs d'arbres pour se développer vers la lumière de la canopée.

Des exemples de vignes dans la forêt tropicale. Sur la photo à droite, il est visible visible qu'il-y-a très peu de plantes sur le sol de la forêt sombre.

 

Figuier étrangleur

Le figuier ou  vignes étrangleur, est une vigne spécial; ce nom-ci est commun pour de nombreuses espèces de vignes qui enveloppent complètement autour du tronc d'un arbre hôte. À mesure qu'ils progressent, ils finissont étrangler leur hôte. Quand il meurt, beaucoup de telles arbres aboutissent avoir un noyau central creux.

 

Ainsi, les vignes étrangleurs se transforment en arbres: au fur et à mesure que leurs vignes et leurs branches poussent de plus en plus autour de leurs espèces hôtes, les troncs de ces derniers se recouvrent totalement sous une couverture de tronc de vigne. Au fur et à mesure qu'ils grandissent, ils finissent par étouffer ou «étrangler» leur hôte en absorbant tous les nutriments et la lumière. Après la mort de l'hôte, son tronc se décompose et la vigne étrangleuse devient un arbre avec un noyau creux mais sain.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: les vignes étrangleurs se transforment en arbres.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Le figuier ou  vignes étrangleur, est une vigne spécial.

Des étapes différentes de la strangulation par des vignes Étrangleur.

 

D'autres formes d'arbres impressionnantes

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR:  racines de renforcement pour se soutenir.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: un arbre avec un noyau creux mais sain.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: leur poids est due aux épaisses couvertures d'épiphytes.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: «mangroves d'eau douce»

 

Certains des géants de la forêt sont si grands et lourds qu'ils ont besoin de racines de renforcement pour se soutenir, alors que certains d'entre eux poussent en forme de creux. Une grande partie de leur poids est due aux épaisses couvertures d'épiphytes, qui peuvent absorber de grandes quantités d'eau qui pèsent sur les arbres. D'autres arbres vivent le long des rives des lacs ou des rivières et ont un grand nombre de racines qui poussent de leurs branches, ressemblant ainsi à des «mangroves d'eau douce». Avec autant d'espèces différentes dans la jungle, il est impossible de mentionner toutes les plantes et les fleurs originaires d'Equateur.

 

Forêts sèches

Les forêts côtières sèches sont à l'opposé des marécages, caractérisés par de nombreuses adaptations, comme les cactus, les feuilles coriaces, faire tombes les feuilles, les arbres et arbustes nains, etc.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Arbustes côtiers secs.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Arbustes des basses terres dominés par des cactus.

Arbustes côtiers secs.

Arbustes des basses terres dominés par des cactus.

 

Paramos

Souvent considérées comme extrêmement riches en espèces, les paramos sont plutôt pauvres en espèces, avec un nombre limité d'arbustes, d'herbes et de dicotylédones qui domines la végétation. Ça s'explique pour ses élévations extrèmes ou peut d'éspèces savent vivre. Néanmoins, beaucoup de leurs espèces sont très visibles et belles.

 

LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Epidendrum Jamieson est une orchidée commune dans le paramo.LA FLORE DE L'ÉQUATEUR: Arbuste du gui de Paramo, Psittacanthus sp. est un arbuste parasite commun dans les paramo.

Epidendrum Jamieson est une orchidée commune dans le paramo.

Arbuste du gui de Paramo, Psittacanthus sp. est un arbuste parasite commun dans les paramo.

 

 

PARKS & TRIBES et le COFAN LODGE ont leur bureau de vente:

Calle Mariano Cardenal N74-153 &

Calle Joaquín Mancheno Carcelen,

Alto Quito

Courriel:

niks

Parlez ou chattez avec nous sur Skype en anglais, en espagnol ou en français. Notre nom Skype:

ecotravelworldwide

Follow us on #Twitter and we always Follow you back #F4FFollow us on #Twitter and we always Follow you back #F4FFollow us on Googe+ and we always Follow you backFollow us on Googe+ and we always Follow you backFollow us on Facebook and we always Follow you backFollow us on Linkedin and we always Follow you backFollow us on Pinterest and we always Follow you backFollow us on Pinterest and we always Follow you back